Autisme Québec
      Galerie de photos    Offres d'emploi    Liens utiles
Accueil  
Qui sommes-nous?  
Activités et soutien des familles  
Services directs  
Publications  
Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!
Retrouvez-nous sur Facebook

agrandir la taille du texteréduire la taille du texte

::

L'autisme et les TSA

Le trouble du spectre de l’autisme fait partie de l’ensemble des troubles neurodéveloppementaux décrit dans le DSM-V. Le trouble du spectre de l’autisme est habituellement présent dans la petite enfance, mais peut apparaître de façon plus évidente au moment de l’entrée à l’école. C’est un état qui se manifeste différemment selon les personnes.

L’autisme, le syndrome d’asperger et le trouble envahissant du développement non spécifié sont aussi regroupés sous le vocable trouble du spectre autistique (TSA). Les personnes autistes présentent des caractéristiques qui leurs sont propres, parmi lesquelles on observe des difficultés dans deux domaines:

  • les interactions sociales et la communication;
  • des comportements, des activités et des intérêts restreints ou répétitifs. 

Ces deux sphères touchées dans la vie des personnes autistes se nomment diade autistique. Les caractéristiques doivent être observées avant l’âge de trois ans pour que la personne soit reconnue comme autiste, selon les critères établis le Manuel diagnostic des troubles mentaux (DSM). La dernière édition de ce manuel, le DSM-V, utilise la dénomination " trouble du spectre autistique" (TSA).

Le taux de prévalence des TSA est évalué à environ à 1/94 nouvelles naissances. Cette donnée est en constante augmentation. Sans considération sociale ou ethnique, les TSA touchent en moyenne trois à quatre garçons pour une fille.

Un problème d’ordre neurobiologique

Bien que le débat soit loin d’être clos quant aux causes exactes, il est maintenant avéré qu'une particularité neurobiologique entrainerait l’autisme. Les principales hypothèses présentement à l'étude sont celles de la génétique et des causes environnementales.

L'étiologie de l'autisme est encore mal connue, mais il semble y avoir consensus dans la communauté médicale pour admettre la multiplicité de ses causes et son origine organique (par opposition à l’hypothèse psychogénétique). L'évidence d'une prédisposition génétique a été prouvée. Les recherches se poursuivent actuellement pour déterminer l'existence et les causes des particularités qui pourraient expliquer l'apparition d'un trouble du spectre de l'autisme. Précisons qu'il s'agit probablement d'une combinaison de différents facteurs encore mal définis.

Sous fond d’origine multifactorielle, il se dégage trois approches scientifiques associées au déclenchement de l'autisme:

  • l'approche génétique selon laquelle la prédisposition génétique semble évidente;
  • l'approche neurobiologique selon laquelle le trouble origine du système nerveux central;
  • l'approche environnementale selon laquelle l'autisme découle d'une agression précoce provenant de facteurs environnementaux (pollution, agents infectieux, métaux lourds, etc.).

Pour en savoir davantage, consultez le site de la Fédération québécoise de l'autisme autisme.qc.ca.


Les caractéristiques

L'autisme est une condition qui peut varier grandement d’une personne à une autre, chacune présentant une combinaison unique de signes et de symptômes. Le degré d'atteinte est différent selon l'âge, les caractéristiques cognitives et comportementales et la présence de conditions associées « Il y a autant d’autisme qu’il y a d’autistes », disons-nous souvent pour représenter cette grande hétérogénéité interindividuelle. Bien que toutes les personnes autistes aient des particularités observables dans les deux sphères décrites précédemment, les manifestations de ces particularités peuvent varier en intensité comme en nombre et peuvent changer avec le temps. L’autonomie fonctionnelle des personnes varie également.

Caractéristiques ou comportements observés chez les personnes autistes :

  • Tend à éviter le regard des autres;
  • Préfère les activités solitaires;
  • Réagit fortement ou très faiblement à certains stimulus (bruits, odeurs, textures);
  • A une excellente mémoire;
  • Présente un retard dans l’acquisition du langage et de l’autonomie;
  • Joue en alignant, classant et catégorisant les objets;
  • Parle de ses sujets préférés abondamment, en ayant de la difficulté à arrêter;
  • Semble être sourd, mais a une bonne audition;
  • Résiste aux caresses;
  • Ne semble pas avoir de notion du danger;
  • A de la difficulté à saisir le langage non-verbal;
  • A de la difficultés à entrer en contact avec les gens qui l’entourent, etc.

    Pour plus d’information sur les TSA, consultez les sites suivants:

    Fédération québécoise de l’autisme autisme.qc.ca
    unityforautism.ca
   Nous joindre Téléphone : 418 624-7432
Télécopieur : 418 624-7444
1055, boul. des Chutes
Québec (Québec) G1E 2E9
Questions et commentaires
info@autismequebec.org
Site optimisé pour les navigateurs Internet Explorer 7 et versions supérieures et Firefox 2 et versions supérieures.
Réalisation : Mediactive
Tous droits réservés © Autisme Québec 2017